Vous avez tout pleinement en Jésus-Christ (Partie 2)

Introduction :

"Et par votre union avec lui, vous êtes pleinement comblés, car il est le chef de toute Autorité et de toute Puissance."

(Colossiens 2:10 Semeur)

1) Liberté totale face au péché :

"1 Que dire maintenant ? Persisterons-nous dans le péché pour que la grâce abonde ?

2 Loin de là ! Puisque nous sommes morts pour le péché, comment pourrions-nous vivre encore dans le péché ?
3 Ne savez-vous pas que nous tous, qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en relation avec sa mort que nous avons été baptisés ?
4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en relation avec sa mort afin que, comme le Christ a été ressuscité d'entre les morts par la puissance glorieuse du Père, nous aussi, nous menions une vie nouvelle." (Romains 6:1-4 Semeur)

"Ainsi, vous aussi, considérez-vous comme morts pour le péché, et comme vivants pour Dieu dans l'union avec Jésus-Christ."

(Romains 6:11 Semeur)

En lui nous avons tout pleinement !

Le péché a fait de nous des hommes et des femmes privés de liberté, semblables à des esclaves. Mais par notre union à Jésus, nous sommes totalement libres à l'égard du péché.

La Bible est formelle : nous avons été crucifiés avec Jésus-Christ.

La mort de Jésus sur la croix a non seulement permis à ceux qui ont la foi en Jésus d'être lavés de leurs péchés mais aussi d'être crucifiés avec lui. Ce qui signifie que l'aiguillon du péché n'a aucun pouvoir sur quelqu'un qui est mort. Celui qui a Jésus a la victoire sur le péché, il doit se regarder comme mort au péché.

"Que le Christ habite dans votre cœur par la foi..."

(Éphésiens 3:17 Semeur)

La vie nouvelle, c'est Christ qui vient habiter dans le cœur de celui qui a la foi en Jésus.

Dieu ne nous demande pas de puiser notre force dans nos bonnes résolutions, mais de la chercher en Christ afin de ne plus répondre aux appels du péché. Mais comment est-ce possible ?

Même si, disait Paul, nous avons connu Christ selon la chair, nous ne le connaissons plus de la même manière. Christ est ressuscité et c'est par le Saint-Esprit qu'il vit dans notre cœur. Et ainsi nous pouvons maintenant marcher comme lui-même a marché.

Il est écrit : "Jésus lui répondit : - Si quelqu'un m'aime, il obéira à ce que j'ai dit. Mon Père aussi l'aimera : nous viendrons tous deux à lui et nous établirons notre demeure chez lui."

(Jean 14:23 Semeur)

Jésus a clairement dit qu'il viendrait et ferait sa demeure dans le cœur de tous ceux qui ont la foi en Lui.

Ce n'est plus une question de religion, d'appellation, de dénomination, Jésus vient habiter dans le cœur des croyants par le Saint-Esprit. Et la Parole de Dieu dit :

"Faites donc vous-mêmes votre propre critique, et examinez-vous, pour voir si vous vivez dans la foi. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est parmi vous ? À moins, peut-être, que cet examen n'aboutisse pour vous à un échec."

(2 Corinthiens 13:5 Semeur)

S'examiner soi-même pour savoir si nous vivons dans la foi ! Faisons honnêtement notre examen de conscience. Reconnaissons-nous que Christ vit en nous ? Chassons le doute et l'incrédulité et croyons à cette affirmation de la Parole de Dieu.

Celui qui a la foi est ressuscité avec Christ, non seulement il est mort au péché, mais il est ressuscité et marche avec Christ en nouveauté de vie.

Il est écrit :

"Mais vous êtes aussi ressuscités avec le Christ : recherchez donc les réalités d'en haut, là où se trouve le Christ, qui siège à la droite de Dieu."

(Colossiens 3:1 Semeur)

Avant de connaître Christ, l'homme cherche les choses d'en bas, mais ensuite par le Saint-Esprit il s'affectionne aux choses d'en haut et la Bible dit qu'il est béni de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Jésus-Christ :

"Loué soit Dieu, le Père de notre Seigneur : Jésus le Christ, car il nous a comblés des bénédictions de l'Esprit dans le monde céleste qui, toutes, sont en Christ."

(Éphésiens 1:3 Semeur)

2) Capacité totale pour faire de bonnes œuvres :

"Ce que nous sommes, nous le devons à Dieu ; car par notre union avec le Christ, Jésus, Dieu nous a créés pour une vie riche d'œuvres bonnes qu'il a préparées à l'avance afin que nous les accomplissions."

(Éphésiens 2:10 Semeur)

Le croyant réalise qu'il est l'ouvrage de Dieu, et qu'il a été créé pour de bonnes œuvres. Chaque croyant est l'ouvrage personnel, unique de Dieu et il a devant lui des œuvres spécifiques pour sa vie, celles que Dieu a voulues pour lui.

Nous demandons parfois une direction à Dieu, mais par Jésus-Christ nous devons croire que nous avons tout pleinement, nous avons la direction et nous avons la capacité d'accomplir les bonnes œuvres et de satisfaire le Père, le Seigneur dont il est dit que, quand on porte beaucoup de fruits, il est glorifié.

Nous ne pouvons plus faire de mauvaises œuvres dans la mesure où nous croyons que Jésus-Christ est en nous, que nous sommes ressuscités avec lui.

3) L'espérance de la gloire

"Car Dieu a voulu leur faire connaître quelle est la glorieuse richesse que renferme le secret de son plan pour les non-Juifs. Et voici ce secret : le Christ est en vous, lui en qui se concentre l'espérance de la gloire à venir."

(Colossiens 1:27 Semeur)

Celui qui est sauvé, a la vie éternelle, le désespoir a lâché prise. Il résiste au découragement car il connaît ces paroles de Jésus : " Mais courage ! Moi, j'ai vaincu le monde." (Jean 1 :33 Semeur). Celui qui est sauvé, par la présence de Christ en lui, reçoit l'espérance de la gloire. Il ne vit pas dans la peur, ni dans l'inquiétude, ni dans la crainte d'un malheur toujours imminent, mais il vit dans l'espérance car Jésus nous assure de sa présence : "moi en eux et toi en moi..." (Jean 17 :23 Semeur)

4) Connaissance parfaite de Christ et transformation en son image

Plus nous avançons avec Christ plus nous ressentons le besoin de toujours mieux le connaître.

Mais comment connaissons-nous Jésus ? Nous le voyons souvent et essentiellement comme quelqu'un que l'on prie pour obtenir toutes sortes d'exaucements à des requêtes. Notre relation avec Jésus se limite là.

Pourtant ça vaut la peine de connaître Jésus.

L'apôtre Paul inspiré par le Saint-Esprit a dit :

"Je vais même plus loin : tout ce en quoi je pourrais me confier, je le considère comme une perte à cause de ce bien suprême : la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. À cause de lui, j'ai accepté de perdre tout cela, oui, je le considère comme bon à être mis au rebut, afin de gagner le Christ."

(Philippiens 3:8 Semeur)

Parfois nous devons faire du tri dans notre vie. Nous sommes agacés, nous sommes dans un désordre moral ou mental, difficile de réfléchir et de choisir entre ce qui est secondaire et ce qui est primordial. Paul dit qu'il s'est débarrassé, qu'il a renoncé à tout, c'est-à-dire à tout ce qui est inutile et vain pour l'excellence de la connaissance de Jésus. Connaissons, cherchons ardemment à connaître le Seigneur.

"Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l'éclat ne cesse de grandir. C'est là l'œuvre du Seigneur, c'est-à-dire de l'Esprit."

(2 Corinthiens 3:18 Semeur)

Connaître le Seigneur c'est aussi se soustraire à toute cette vie trépidante et à tout ce flot de pensées qui nous arrive pour entrer dans notre chambre, fermer la porte et contempler. Être un contemplatif du Seigneur ne fait pas de nous un mystique, quelqu'un qui n'a plus les pieds sur la terre. Pendant que nous prenons le temps de le chercher, le Seigneur nous fait la grâce de nous visiter et de se révéler à nous. En fait, il se fait davantage connaître et ensuite il nous transforme en son image.

Cette transformation se fait à notre insu, nous ne le voyons pas, mais ce sont ceux qui sont autour de nous qui nous font remarquer combien nous avons changé. Nous ne sommes plus irrités comme avant, nous sommes plus patients, plus lents à nous mettre en colère. Tout cela est rendu possible en regardant le Seigneur, nous le contemplons et lui nous transforme en son image, si toutefois nous savons prendre le temps nécessaire dans sa présence.

"1 C'est pourquoi, nous aussi qui sommes entourés d'une telle foule de témoins, débarrassons-nous de tout fardeau, et du péché qui nous cerne si facilement de tous côtés, et courons avec endurance l'épreuve qui nous est proposée. 

2 Gardons les yeux fixés sur Jésus, qui nous a ouvert le chemin de la foi et qui la porte à la perfection. Parce qu'il avait en vue la joie qui lui était réservée, il a enduré la mort sur la croix, en méprisant la honte attachée à un tel supplice, et désormais il siège à la droite du trône de Dieu."
(Hébreux 12:1-2 Semeur)

Nous devons courir de cette manière-là, les regards fixés sur Jésus qui est à la fois l'initiateur de notre foi et celui qui la mène à la perfection.

De même que Pierre a regardé le vent fort autour de lui malgré cette invitation de Jésus à venir vers lui, nous aussi nous regardons à tous nos problèmes à toutes les complications que nous avons dans l'existence.

Mais c'est bien en regardant à Jésus que le miracle se produit et que, dans sa bonté, il prend notre main pour nous sauver de la noyade. Voici ce que déclare l'Éternel à son peuple :

"Ne sois pas effrayé, car je suis avec toi ; ne sois pas angoissé, car moi je suis ton Dieu. Je t'affermis, je viens à ton secours, pour sûr, je te soutiens de mon bras droit qui fait justice."

(Ésaïe 41:10 Semeur)

Pour mieux connaître Christ, il faut lire la Bible dans laquelle il se révèle pleinement à nous. Plus nous lisons la Parole de Dieu, plus nous comprenons son plan de salut pour nous. Dieu a d'ailleurs destiné dans l'Église des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des docteurs, des pasteurs en vue d'édifier et de faire connaître Jésus, pour que tous parviennent à une parfaite connaissance de Christ :

"11 C'est lui qui a fait don de certains comme apôtres, d'autres comme prophètes, d'autres comme évangélistes, et d'autres encore comme pasteurs et enseignants.

12 Il a fait don de ces hommes pour que ceux qui appartiennent à Dieu soient rendus aptes à accomplir leur service en vue de la construction du corps du Christ.
13 Ainsi nous parviendrons tous ensemble à l'unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'adultes, à un stade où se manifeste toute la plénitude qui nous vient du Christ."
(Éphésiens 4:11-13 Semeur)

La Bible décrit les évènements de la conversion de l'eunuque éthiopien dans le livre des Actes au chapitre 8.26-39.

L'eunuque ne comprenait pas ce qu'il lisait dans le rouleau du prophète Ésaïe. Et c'est Philippe, envoyé par Dieu, qui va lui expliquer la Parole de Dieu. Et cette connaissance de Jésus-Christ a été comme une révélation pour l'eunuque qui s'est de suite engagé pour Jésus.

"... progressez sans cesse dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. À lui soit la gloire dès maintenant et pour l'éternité. Amen."

(2 Pierre 3:18 Semeur)

Nous avons tous besoin de croître dans la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ, et plus nous le ferons plus nous nous rendrons compte qu'il n'a rien oublié, que nous avons tout pleinement en Lui.

5) La vie éternelle :

Dans ce monde on parle de réussite, de bien-être, de bonheur ici-bas, des beaux jours, d'avoir le moral, d'être en paix, de gagner de l'argent, d'être heureux en couple, d'être en bonne santé, de faire des recherches pour allonger l'espérance de vie, de modifier en permanence les politiques pour une vie meilleure, mais quelle réponse donner à la question la plus importante : « Et après ? ».

Malheureusement tout est dit, tout est fait sur cette terre pour les choses d'ici-bas, pour les choses terrestres, mais rien n'est dit et rien n'est fait au sujet de la question : que se passe-t-il après la mort ? Heureusement, le Seigneur en a parlé dans sa Parole.

"Père, mon désir est que ceux que tu m'as donnés soient avec moi là où je serai et qu'ils contemplent ma gloire, celle que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la création du monde."

(Jean 17:24 Semeur)

"1 Jésus dit : - Que votre cœur ne se trouble pas. Ayez foi en Dieu, ayez aussi foi en moi.

2 Dans la maison de mon Père, il y a beaucoup de demeures ; si ce n'était pas vrai, je vous l'aurais dit : en effet je vais vous préparer une place. 3 Lorsque je vous aurai préparé une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que vous soyez, vous aussi, là où je suis."
(Jean 14:1-3 Semeur)

Il n'y a personne de comparable à Jésus : Lui seul assure à ceux qui placent leur confiance en Lui qu'après la mort ou après la vie, il y a la vie éternelle, une vie de bonheur ineffable, en sa présence. Jésus leur prépare une place !

La Bible déclare :

"14 Ainsi donc, puisque ces enfants sont unis par la chair et le sang, lui aussi, de la même façon, a partagé leur condition. Il l'a fait pour réduire à l'impuissance, par la mort, celui qui détenait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable,

15 et pour délivrer tous ceux qui étaient réduits à l'esclavage leur vie durant par la peur de la mort."
(Hébreux 2:14-15 Semeur)

Quand j'avais vingt ans, j'avais peur de la mort et je me disais : « À quoi sert-il de vivre si je dois mourir un jour ? » J'avais peur de ce que j'allais rencontrer dans l'au-delà. J'avais entendu que l'enfer existait et que c'était comme les vielles pendules qui font TIC TAC TIC TAC. Quelqu'un m'avait fait part de ce dicton : « Tu y es pour toujours, tu n'en sortiras jamais, Toujours (Tic), Jamais (Tac), Toujours, jamais. J'avais réellement peur de la mort !

Mais, Gloire à Dieu, Jésus m'a délivré de cette peur, il m'a donné l'assurance de la Vie Éternelle au prix de sa mort sur la croix.

Dieu, en Jésus-Christ, nous a donné tout ce qui manquait à toutes les philosophies, les religions, la Libre Pensée, Dieu est allé plus loin ! Christ nous a préparé une place avec Lui dans le ciel. Nous le verrons tel qu'Il est !

"2 Mes chers amis, dès à présent nous sommes enfants de Dieu et ce que nous serons un jour n'a pas encore été rendu manifeste. Nous savons que lorsque le Christ paraîtra, nous serons semblables à lui, car nous le verrons tel qu'il est.

3 Tous ceux qui fondent sur le Christ une telle espérance se rendent eux-mêmes purs, tout comme le Christ est pur."
(1 Jean 3:2-3 Semeur)

L'enfant de Dieu à qui s'attachent ces merveilleuses promesses se purifie comme Christ est pur. Il a de la haine pour l'iniquité, il a horreur du mal, "il porte dans son cœur cette espérance fondée en Christ pour être pur comme LUI"

"Vraiment, je vous l'assure : celui qui observe mon enseignement ne verra jamais la mort."

(Jean 8:51 Semeur)

Celui qui croit ce que dit la Parole de Dieu n'ira pas en enfer toujours pour n'en sortir jamais ; mais il ira au ciel avec le Seigneur toujours et il n'en sortira jamais, ce sera la gloire sans fin !

Jésus a dit : "Et je me consacre moi-même à toi pour eux, pour qu'ils soient, à leur tour, consacrés à toi par la vérité."

(Jean 17:19 Semeur)

Et Paul déclare :

" Que le Seigneur affermisse ainsi vos cœurs pour que vous soyez saints et irréprochables devant Dieu notre Père au jour où notre Seigneur Jésus-Christ viendra avec tous ses anges."

(1 Thessaloniciens 3:13 Semeur)

Il est ici question de sainteté. En Christ nous avons la sanctification. Il s'est sanctifié pour nous. Jésus a toujours été saint de toute éternité mais il a accompli ce miracle : nous sommes morts au péché, et nous sommes ressuscités avec lui, nous sommes mis à part à l'égard du péché et de l'influence du monde, à tel point qu'aujourd'hui nous sommes dans l'attente de son retour sans aucune peur.

"... Ainsi, que nous vivions ou que nous mourions, nous appartenons au Seigneur."

(Romains 14:8 Semeur)

Si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur, si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur, et notre assurance c'est qu'en Lui nous avons tout pleinement.

Conclusion :

"Car c'est Dieu lui-même qui agit en vous, pour produire à la fois le vouloir et le faire conformément à son projet plein d'amour."

(Philippiens 2:13 Semeur)

C'est grâce à la Parole de Dieu que nous entendons la volonté divine et que nous nous mettons en mouvement. Nous secouons notre indifférence, nos lassitudes, nos habitudes, nos traditions, les routines, et le Seigneur nous met dans un vouloir et dans un pouvoir c'est-à-dire " le faire" qui vient encore du seigneur.

Jésus a dit : "Mais le Saint-Esprit descendra sur vous : vous recevrez sa puissance et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'au bout du monde."

(Actes 1:8 Semeur)

Qui sont les témoins ? On a appelé chrétiens les premiers disciples, car ils ressemblaient tellement à Jésus.

Les chrétiens d'aujourd'hui peuvent vivre la même expérience, car en Christ ils ont tout pleinement. Dans la foi je crois, et alors le faire du Seigneur, le pouvoir d'être à la hauteur de ce que Dieu demande pour lui plaire m'est donné, je reçois pleinement cette capacité.


Denis BORDENEUVE

(Extraits d'un message apporté
à l'Assemblée de Toulouse Saint Agne)


Citations bibliques extraites de la Bible du Semeur. 
Texte copyright © 2000, Société Biblique Internationale. Avec permission.