"Comprends-tu ce que tu lis ?"

C'est la question que Philippe a posée à l'Éthiopien qui lisait le prophète Ésaïe. Actes 8.30 

La réponse de l'Éthiopien a été celle-ci :

 "Comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide ?"

Si vous aussi vous ressentez le besoin de sonder les Écritures pour mieux comprendre la Bible, ce site a pour but de modestement vous guider.

 -Inscrivez-vous- 

Si vous souhaitez être informés de la parution des nouveaux articles.

— Quelques extraits d'articles 


La mort de Jésus sur la croix a non seulement permis à ceux qui ont la foi en Jésus d'être lavés de leurs péchés mais aussi d'être crucifiés avec lui. Ce qui signifie que l'aiguillon du péché n'a aucun pouvoir sur quelqu'un qui est mort. Celui qui a Jésus a la victoire sur le péché, il doit se regarder comme mort au péché.

"Que le Christ habite dans votre cœur par la foi..."

(Éphésiens 3:17 Semeur)

La vie nouvelle, c'est Christ qui vient habiter dans le cœur de celui qui a la foi en Jésus.

Dieu ne nous demande pas de puiser notre force dans nos bonnes résolutions, mais de la chercher en Christ afin de ne plus répondre aux appels du péché. Mais comment est-ce possible ?

Même si, disait Paul, nous avons connu Christ selon la chair, nous ne le connaissons plus de la même manière. Christ est ressuscité et c'est par le Saint-Esprit qu'il vit dans notre cœur. Et ainsi nous pouvons maintenant marcher comme lui-même a marché.

Il est écrit : "Jésus lui répondit : - Si quelqu'un m'aime, il obéira à ce que j'ai dit. Mon Père aussi l'aimera : nous viendrons tous deux à lui et nous établirons notre demeure chez lui."

(Jean 14:23 Semeur)

Jésus a clairement dit qu'il viendrait et ferait sa demeure dans le cœur de tous ceux qui ont la foi en Lui.

La grande diversité des membres est parfaitement compatible avec l'unité du corps. La volonté de Dieu est que chaque membre ait sa fonction spéciale et que tous travaillent ensemble à l'édification et à l'épanouissement du corps tout entier. C'est à cet effet que les ministères ont été donnés par Christ à l'Église.

"C'est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs," (Ephésiens 4:11 Segond révisée, Colombe) pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du service ou, comme il est traduit dans la Bible du Centenaire, « pour mettre les saints en état d'accomplir leur tâche ».

Ainsi la diversité dans l'unité est le fondement de toute vraie beauté et utilité. Nous pouvons conclure que nous appartenons les uns aux autres; que nul ne peut dire: « Je n'ai rien à faire avec toi », ni se défendre : « Suis-je le gardien de mon frère ? »